Relief


Le relief de la commune de Malanville se compose d’un ensemble de plaines et de vallées enchâssées entre le fleuve Niger et quelques plateaux et collines de grès ferrugineux. Ces collines se rencontrent dans les arrondissements de Madécali, Malanville (Bodjécali) et à Guéné avec une hauteur moyenne de 80 m.

Climat et hydrographie:


Le climat de la commune de Malanville est de type soudano-sahélien marqué par une saison sèche de novembre en Avril. La moyenne de pluie enregistrée les cinq dernières années est de 750 mm Le vent dominant est le harmattan soufflant de Novembre en janvier dans tous les sens avec des écarts de température variant entre 16 et 25° . La Commune de Malanville est traversée dans sa longueur (Est-Ouest) par le fleuve Niger avec ses affluents l’Alibori, la Mékrou et la Sota qui sont en crue durant les mois d’Août et de Septembre. L’étiage intervient à partir du mois d’Octobre. Le fleuve Niger regorge des bas-fonds exploitables dont 300 ha sont aménagés. La Commune connaît des inondations cycliques du fait des pluies diluviennes.

Elle se trouve dans la vallée Niger qui va de Guéné jusqu’au lit mineur du fleuve. La commune de Malanville se trouve ainsi dans un espace géographique doté d’atouts pour l’édification d’une régionalisation économique cohérente et viable.

Sols, végétation et faune :

Les sols de la commune de Malanville sont de type gneissique pour la plupart sur le territoire, mais dans la vallée du Niger et ses affluents, on y rencontre des sols sablo- argilo, ferrugineux. Quelques sols squelettiques gravillonneux et minéraux bruts sur cuirasse se retrouvent en poche sur le territoire de la commune.

Elle est étranglée çà et là par des promontoires rocheux. Elle porte des sols alluviaux sablo-limoneux, boueux, en saison pluvieuse parfois concrétionnés sur les hautes terrasses et couvert d’une savane herbeuse à épineux dominée par le baobab et le rônier. La végétation de la Commune de Malanville est caractérisée par la savane arborée avec prédominance des formations herbacées. Sur le territoire de la commune se trouve la forêt de Goungoun, la forêt de Boïffo(Guéné) qui est une aire protégée et la zone cynégétique de la Djona (ZCD) vers le village de Torozougou. 20 Ces formations végétales abritent une faune très variée dont les espèces remarquables sont les éléphants (Loxodonta Africana), les buffles (Syricerus caffer), les panthères (panthera paradus), les gibiers, les hippotragus, les phacochères etc….

LA VEGETATION A MALANVILLE

LE FLEUVE NIGER

Ecrivez-nous un message

Email:
Sujet:
Méssage:
Contrôle Anti-spam : Combien font 1+1 ?