Infrastructures sanitaires


La Commune de Malanville dispose d’un (01) hôpital de zone, de huit (05) centres de santé d’Arrondissement et de cinq (05) unités villageoises de santé ou unités de santé de quartier. L’Arrondissement de Malanville dispose d’un hôpital de zone et de deux (02) structures privées autorisées. Les CSA périphériques ont tous des infrastructures vétustes et sont dépourvues de clôture ; ce qui rend difficile leur maintien dans un bon état de salubrité. Le système d’électrification et celui d’approvisionnement en eau potable font défaut dans la plupart des CSA. Le système d’électrification ne garantit pas entièrement la sécurité à l’hôpital de zone. On note également deux officines pharmaceutiques dans l’Arrondissement de Malanville.

Le nombre de lit d’hospitalisation qui est 49 est reparti entre la pédiatrie, la médecine, la chirurgie et le centre de santé d’Arrondissement. En ce qui concerne le personnel de santé, la Commune de Malanville dispose :

o trois (03) médecins,

o vingt-quatre (24) infirmiers,

o cinq (05) Sage-femme

o Trois (03) techniciens de laboratoire.

Les Centres de santé enregistrent un fort taux de maladies infantiles pendant la saison pluvieuse. La maladie la plus fréquente en cette période est le paludisme qui engendre beaucoup de cas d’enfants anémiés. Or, il se pose le problème de don de sang dans la Commune de Malanville où seul l’arrondissement de Malanville connaît un taux élevé de donneurs de sang. Les cas de décès lors des accouchements sont fréquents à cause des grossesses précoces et rapprochées. Les maladies fréquentes dans la commune sont : le paludisme, les infections respiratoires, les diarrhées, la malnutrition.

Il existe des comités de gestion COGEC et COGES qui s’occupent de la réception et de la distribution des médicaments dans les formations sanitaires. Au total, la Commune de Malanville est bien pourvue en infrastructures sanitaires vétustes. L’hôpital de zone souffre de l’absence d’un service de radiologie. Les contraintes du secteur de la santé se résument comme suit :

o Vétusté des infrastructures sanitaires

o Infrastructures non conformes aux normes nationales

o Déficit en personnel qualifié

o Absence de plateforme radiologique

o Paludisme, SIDA

o Faible taux de fréquentation des centres de santé

o Vente illicite de produits pharmaceutiques de qualité douteuse, etc..

Infrastructures Educatives

La Commune de Malanville, à l’instar des autres municipalités du Bénin présente un taux de couverture en Infrastructure peu satisfaisante compte tenu de la demande des populations. Voici comment se présente la situation de la Commune en matière :

o Ecoles primaires publiques : 44

o Ecoles Maternelles publiques : 02

o Ecoles Maternelles Privées : 00

o Ecoles Primaires Privées : 04

Tous les villages de la Commune disposent chacun d’au moins une école. A la rentrée scolaire 2003-2004, la Commune comptera 169 groupes pédagogiques au primaire public, 08 à la maternelle publique et 24 au primaire privé, soit au total 201 groupes pédagogiques dans la circonscription scolaire. Il faut signaler que ce nombre est très faible par rapport au nombre d’écoles (50). Voici la synthèse des besoins énumérés dans les arrondissements/villages.

étuvage du riz a Bokassa

Poste de police à Iloa

Poste de péage de Garou

Ecrivez-nous un message

Email:
Sujet:
Méssage:
Contrôle Anti-spam : Combien font 1+1 ?