Religions


La religion dominante dans la commune de Malanville est la religion musulmane. Elle est pratiquée par 80%; viennent ensuite le Catholicisme, le Protestantisme, l’Assemblée de Dieu, la Renaissance d’Homme en Christ, les Célestes, les Témoins de Jéhovah, les Eckistes et des adeptes des religions traditionnelles qui constituent les 20% restant.

Organisations traditionnelles


A l’instar des sociétés traditionnelles d’Afrique, la commune a connu par le passé une organisation sociale animée par les organisations de jeunes, de femmes, d’artisans, etc. L’organisation des femmes est présidée par ‘’Iyagoué ‘’ , celle des jeunes filles par ‘’Saaka’’ ou ‘’Zaagui’’, celle des jeunes par ‘’Sarki’’ à ne pas confondre avec Sarki dans son acception Haoussa. Il est convient de noter que toutes ces organisations traditionnelles concourent à la solidarité appelée en dendi/djerma ‘’Boogu’’ ou Faaba. Cette solidarité se manifeste à travers la construction d’une maison à un sinistré par exemple ou le sarclage du champ d’un malade, ou même la cotisation d’argent au profit d’un marié, etc.

Organisations modernes

L’organisation sociale traditionnelle existe, mais son influence est fortement réduite avec l’avènement des administrations successives (coloniale, révolutionnaire et décentralisation).La commune dispose d’une association de développement appelée MOOBO qui a mené plusieurs activités dans le cadre du développement de la localité. A côté de cette association, plusieurs autres associations et organisations mènent aussi des activités au niveau de la commune. Il s’agit surtout de la Coordination des Associations de Parents d’élèves, de l’Union Communale des Producteurs de Malanville (UCP) qui est un regroupement des groupements villageois (GV) et des groupements de femmes(GF). Des ONG locales et internationales interviennent aussi dans la commune de Malanville. On peut citer entre autre, SIAN’SON, DEDRAS, GERED, SABU – IZE, APPED, VIE - ENVIRONNEMENT, AFVP, SNV, etc… Il existe aussi des organisations de base au niveau de la commune de Malanville :

o UGPPM (Union générale des producteurs du périmètre de Malanville)

o KABEI KAKUNGU (Gestion du marché Central)

o UCTIB

o Association de services financiers

o CORVO (Comité de Réception et de vente d’oignon)

La commune de Malanville dispose d’un dynamisme organisationnel très important, qui représente à priori pour elle un atout pour impulser le développement de la localité. Toutefois, les pesanteurs sociologiques limitent l’intervention des femmes aux activités communautaires. En effet, les sorties des femmes des ménages pour des activités autres que familiales et les brassages des femmes avec les hommes sont perçus comme un libertinage pouvant conduire à la dépravation des mœurs.

Les activités communautaires relèvent essentiellement des hommes qui y participent en investissement humain (main d’œuvre, ramassage de matériaux de construction etc..). Les femmes (surtout les jeunes filles) interviennent généralement pour puiser de l’eau. Mais avec l’approche genre et développement (GED) préconisé par la plupart des programmes et projets de développement, on remarque de plus en plus la présence des femmes aux tâches communautaires et dans les instances de direction et de décision. Ainsi, jusqu’en fin juillet 2003, 61 groupements féminins (GF) regroupant 1384 femmes ont été constitués et enregistrés dans la commune de Malanville.

GUERISSEUR TRADITIONNEL

FETE DE LA TABASKI

Ecrivez-nous un message

Email:
Sujet:
Méssage:
Contrôle Anti-spam : Combien font 1+1 ?