Accès à l’éducation à Garou

Les villages administratifs, sur l’axe principal, sont dotés d’écoles et de ce fait leurs populations et leurs environnants ont accès à l’éducation. Or cet accès est limité du fait de nombreux problèmes : insuffisance de salles de classe ; salles de classe en matériaux précaires à Kambouwo-Tounga ; insuffisance de mobiliers ; absence de cantine scolaire et de logement des enseignants. Ils ont pour conséquence une forte déperdition scolaire.

La plupart des localités annexes sont éloignées des villages administratifs. Elles sont dépourvues d’école et les enfants sont obligés de parcourir des kilomètres à pied avant de se rendre à l’école. En conséquence, c’est des retards et beaucoup d’absentéisme. Pendant la saison pluvieuse, ces enfants n’arrivent pas à se rendre à l’école, non seulement à cause de la pluie mais aussi du fait de l’impraticabilité de la voie et des inondations. Un autre aspect est que, la plupart de ces hameaux sont constituées de fermes situées dans les zones de cultures et de bas-fonds ; les enfants cessent d’aller à l’école pendant les travaux champêtres.

Problématique vécue :

Mise à part la difficulté de circulation des personnes récurrente, l’accès à l’éducation est limité par le manque d’infrastructures et de moyens (humains, matériels).

Ecrivez-nous un message

Email:
Sujet:
Méssage:
Contrôle Anti-spam : Combien font 1+1 ?