Les Problèmes d'accès à l’Education

Les problèmes éducatifs dans l’arrondissement de Malanville se posent en terme de : insuffisance de salles de classe et de mobiliers ; salles de classe en matériaux précaires (Houro-Yésso), effectif pléthorique des salles de classe surtout dans les classes de CI et CP due à la gratuité des frais de scolarisation et absence d’école dans les quartiers comme Galliel et Wollo. L’absence d’école dans le quartier Galliel conduit les élèves et écoliers à traverser fréquemment la route inter-Etat et s’exposent ainsi à des risques d’accidents.

Par ailleurs, l’insuffisance de salle dans certaines localités éloignées comme Golobanda, Money, Kochi Zénon et Tassidjindé amènent les écoliers qui passent en classe supérieure à parcourir de longue distance pour se rendre dans leur nouvelle école.

Pendant la saison pluvieuse, ces écoliers n’arrivent pas à se rendre facilement en classe non seulement du fait de la distance de leur résidence à l’école mais aussi l’impraticabilité des routes et de leur inondation.

Problématique vécue

Bien que ce soit le chef-lieu de la commune, l’insuffisance d’infrastructures et d’équipements se pose avec acquitté. L’absence d’école à Galliel, l’un des plus vastes quartiers de l’arrondissement central conduit les élèves et écoliers à traverser tout le temps la route inter-Etat et s’exposent ainsi à des risques d’accidents. Par ailleurs, les longues distances effectués par les écoliers et écolières les épuisent et contribuent énormément à la baisse de leur rendement en fin d’année.

Ecrivez-nous un message

Email:
Sujet:
Méssage:
Contrôle Anti-spam : Combien font 1+1 ?